À propos du Reporter

Frigha

À propos de Frigha Frigha est l’acronyme de ‘Francophone In Ghana’. C’est une organisation non-gouvernementale

Coronavirus: 406 Ghanéens pris par la police pour avoir désobéi aux ordres de restrictions de mouvements.

Suite à un non-respect des dispositions prises par l’Etat Ghanéen, il est recensé 406 personnes aux prises avec la justice car n’ayant pas respecté le confinement, l’on reportait le 14 avril 2020. Cette mesure s’est révélée nécessaire suite à l’entêtement dont fait preuve certains individu ; explique ACP Lydia Donkor, la chef des poursuites au commandement de la police régionale d’Accra.

Ainsi sur 406 personnes arrêtées, on note que 248 ont connu une liberté sous cautions, 103 demeurent en détention et 41 apparaîtront devant la justice. Elle note que tandis que des gens respectent les restrictions annoncées par le président dans le but de contenir la propagation de la pandémie COVID19, d’autres bravent la loi et sortent faire la fête ou se promènent sur les plages. La responsable des poursuites au commandement de la police régionale d’Accra explique que les coupables seront sanctionnés d’une amende comprise entre 12 000 GH et 60 000 GH ¢ ou d’une peine de 4 à 10 ans d’emprisonnement. Elle conseille donc à la population de respecter les restrictions imposées par l’Etat car la police Ghanéenne n’hésitera pas à appliquer l’article 6 de la loi sur les restrictions en matière d’imposition conformément aux ordres reçus.

Sources :

https://www.ghanaweb.com/GhanaHomePage/NewsArchive/Coronavirus-406-stubborn-Ghanaians-in-police-grips-for-disobeying-lockdown-orders-923440

https://www.ghanaweb.com/GhanaHomePage/NewsArchive/Defy-lockdown-and-get-10-years-imprisonment-GHC60k-fine-Police-923452

frigha

Leave a Reply

Changer de langue»
WhatsApp chat